Zoom sur

Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

Hermitage-Tournonais Communauté de communes et plusieurs de ses communes s'engagent dans la Charte régionale

Dans le cadre du Contrat de rivière "Doux, Mialan, Veaune, Bouterne, petits affluents du Rhône et de l'Isère",

HTCC a entamé une démarche de sensibilisation auprès de ses communes en vue de réduire l'usage des pesticides et de poursuivre l’amélioration de la qualité de l’eau.
Ainsi, des collectivités de Drôme et d'Ardèche ont choisi de s'engager officiellement dans cette démarche, notamment :
Beaumont-Monteux ; Boucieu-le-Roi ; Chanos-Curson ; Gervans ; Glun ; Lemps ; Mercurol-Veaunes ; Pont-de-l'Isère ; St Barthélémy-le-Plain ; St Jean-de-Muzols ; Vion ; Hermitage-Tournonais Communauté de communes. D'autres pourront s'y ajouter.


Afin d’officialiser cet événement majeur pour ces bassins versants mais aussi pour les départements Ardèche et Drôme, les collectivités concernées signent les actes d’engagement de la Charte régionale d’entretien des espaces publics, pilotée par la CROPPP* et animée par la FRAPNA* Ardèche, en présence des partenaires (DRAAF* , FRAPNA, FREDON RA* ).

CROPPP : Cellule Régionale d’Observation et de Prévention des Pollutions par les Pesticides

FRAPNA : Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

DRAAF : Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt

FREDON RA : Fédération Régionale de lutte et de Défense contre les Organismes Nuisibles en Rhône-Alpes.

 

Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages

La protection de la santé, la reconquête de la qualité des eaux et le maintien de la biodiversité dans l’espace urbain passent nécessairement par la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Les collectivités signataires de la charte régionale « Objectif zéro pesticide » s’engagent à renoncer sur les emprises communales et intercommunales (voirie, parcs, jardins, massifs végétalisés, terrains de sport et cimetières) à l'usage des pesticides pour le désherbage, la lutte contre les champignons et les ravageurs, en recourant aux techniques alternatives disponibles, pour atteindre à terme la suppression totale de ces substances actives.

Ces collectivités montrent ainsi leur volonté de préserver la santé et l'environnement de leurs concitoyens avant même l'obligation réglementaire du 1er janvier 2017 (loi Labbé modifiée par la loi pour la transition énergétique et la croissance verte).

Les collectivités bénéficieront parallèlement de l'appui de la FRAPNA Ardèche et de la FREDON qui leur proposeront des exemples d'outils pour la sensibilisation des habitants et de suivi pour la mise en œuvre de la Charte.

Elles pourront également bénéficier d'un soutien financier auprès de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse.

Retour à la liste des actualités